François de Rugy a la mémoire courte !

Surprenante déclaration de François de Rugy qui regrette l’abandon de la construction du stade de football à Nantes au prétexte qu’il était financé en totalité par le privé.
Décidément François de Rugy a la mémoire courte lui qui a contribué à l’abandon du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre Dame des Landes, qui était financé en totalité par Vinci (hors le régalien).
Cette décision met aujourd’hui notre territoire dans une situation catastrophique avec les difficultés de réaménagement de Nantes Atlantique, tant pour la qualité de vie des habitant.e.s, que pour la qualité du fonctionnement de l’aéroport ou encore pour le financement annoncé à hauteur des 500 millions par l’État, sans inclure les dédommagements liés au retrait de la concession, tout cela financé, cette fois, en totalité par les contribuables.
 

Fichier attachéTaille
Icône PDF CP_De Rugy.pdf172.69 Ko