Notre camarade Gérard Denoyelle nous a quitté le 28 octobre dernier. Adhérent de l'ADECR de Loire-Atlantique et du Parti Communiste depuis sa jeunesse, adhérent actif de la CGT cheminots, il était de tous les combats. 

Maurice ROCHER nous a quitté à l’âge de 95 ans. Inlassable militant de la cause ouvrière, il fut un responsable respecté de la CGT et du PCF.

Né en 1923, il travaille dès l’âge de 15 ans aux forges de l’Ouest puis enchaine différents métiers : boulanger, coiffeur, maçon, charpentier… Il militera, dans cette longue carrière, pour la défense des travailleurs et occupera le poste de secrétaire adjoint de la fédération CGT du bâtiment.

A l’heure où se pose à la société les problématiques du « vivre ensemble », le Football reste un espace de mixité sociale, le stade un des derniers lieu de rassemblement populaire.

L’histoire du FC Nantes est riche de cet ancrage populaire autour duquel s’est construit une culture : le « jeu à la nantaise ». Le stade de FC Nantes n’est pas un équipement anodin. C’est le berceau de cet état d’esprit.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 05 octobre 2018 sur le voeu proposé pour l'ouverture des commerces le dimanche en 2019.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 05 octobre 2018 sur la feuille de route économie circulaire de Nantes Métropôle.

« Il n’y a pas de solution », c’est ainsi que s’exprimait Nicole Klein, préfète de Loire-Atlantique quant à la situation des migrants, pour la grande majorité demandeurs d’asile, qui vivaient dans des conditions indignes, square Daviais à Nantes.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 22 juin 2018 sur la « contractualisation » entre l’Etat et les collectivités territoriales dans le cadre de la loi de programmation des finances publiques 2018-2022.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 22 juin 2018 sur l'association territoriale pour le développement de l’emploi et des compétences.

Intervention de Katell FAVENNEC au conseil métropolitain du 22 juin 2018 sur le règlement fixant les conditions de délivrance des autorisations de changement d’usage des locaux d’habitation et déterminant les compensations

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 22 juin 2018 sur la convention avec l’université de Nantes.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 22 juin 2018 sur Mon Projet Rénoc, nouveau dispositifs d’aide à la rénovation énergétique.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 22 juin 2018 sur le projet de loi ELAN en lien avec l'abrobation du PLH 2019-2025.

Si la politique de gauche de Tranquillité Publique de Nantes repose sur un dispositif global, la proximité avec la population des médiateurs, leur travail en relation étroite avec la Mission Prévention font des Médiatrices et Médiateurs des acteurs complémentaires aux interventions de la justice, de la police et des acteurs sociaux. Elles et ils sont de surcroît un véritable outil privilégié de régulation sociale, d’apaisement. C’est ainsi que Katell FAVENNEC, a apporté son soutien à cette délibération.

« Gouverner, c’est prévoir » dit le proverbe. C’est ainsi que Nathalie BLIN. Rien n’est plus vrai qu’en matière d’évolution des déplacements urbains d’une grande ville, d’une grande métropole. Évidemment, nous traitons là de sujets plus vastes que la seule gestion des flux. Nous avons à répondre aux défis du développement urbain particulièrement important au regard de l’attractivité de notre ville, de l’évolution des modes de transport, de leur accessibilité, des besoins croissants de mobilité, mais aussi des enjeux de santé publique.

Avec le Schéma Directeur, nous répondons au défi de l’aménagement urbain de notre ville et à la demande croissante d’ouverture de classes maternelles et primaires avec la construction de 5 nouvelles écoles ainsi que l’extension et la restructuration de 15 autres écoles existantes programmées d’ici à 2022. Ces délibérations portent nos politiques de soutient aux équipes enseignantes dans leurs projets pédagogiques, tout en accompagnant les acteurs périscolaires et extrascolaires. Enfin, si nous partageons la décision de rendre l’école obligatoire dès 3 ans, nous interpellons le gouvernement sur le financement que cela implique… Tels sont les trois points traités par Robin SALECROIX à propos des délibérations concernant la Commission Education.

Pages

S'abonner à ADECR 44 RSS