CPAM, casse du service public : ça suffit !

COMMUNIQUE DE PRESSE
ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS DE LOIRE-ATLANTIQUE

 

Cpam
Casse du service public : ça suffit !

 

Le conseil de la CPAM a entériné le 27 mars 2013 la fermeture de 22 agences de la sécurité sociale pour septembre 2013. Sont concernées les cantons d’ancenis, basse loire, carquefou, chateaubriant, nantes, paimboeuf, saint herblain, saint nazaire et sud loire.

 

La direction sacrifie l’accueil physique (actuellement 1 heure d’attente en accueil, contre un délai de 2 mois d’attente par courrier pour le traitement de ces dossiers). L’essentiel du discours de la direction tentant de justifier cette attaque contre le service d’accueil de proximité  est tourné autour de la « rentabilité, l’optimisation des dépenses de fonctionnement » et la diminution du budget de la sécurité sociale.

 

Les élus communistes et républicains de Loire-Atlantique disent non à ces fermetures ! Le service public de proximité est indispensable ! On ne peut laisser se mettre en place une attaque vers les plus démunis !

 

Les liens physiques du service public de proximité ne peuvent être sacrifiés sur l’autel de la réduction des dépenses publiques. En période de crise accrue comme aujourd’hui seuls ces accueils permettent aux usagers de trouver des solutions à leurs problèmes et d’avoir un interlocuteur dédié.

 

La précarité, la pauvreté, la difficulté aux transports sont des réalités de notre territoire ! Ces permanences permettent, à leur niveau, d’apporter une réponse humaine et solidaire. Nous élus communistes, nous battrons pour la préserver !

 

Fichier attachéTaille
Icône PDF 2013_05_23_COMMUNIQUE DE PRESSE cpam.pdf44.77 Ko