En France, comme dans toute l’Europe, la rigueur budgétaire et l’austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire les marchés financiers nourrissent ce climat malsain. Les conséquences sont là : services publics démantelés, acquis sociaux mis à mal… Partout ces politiques provoquent indignation, colère et désespoir. Elles nous révoltent. 

Les élus Communistes et Républicains de Loire-Atlantique appellent les citoyens soucieux de l’avenir de leurs territoires à marcher, le samedi 12 avril à Paris, pour faire grandir l’exigence d’une alternative de gauche aux choix Présidentiels et de l’Union Européenne.

  • Nantes les Anti-aeroport

Les élus communistes de Nantes Métropole sont indignés par le comportement des extrémistes de la manifestation anti-aéroport du 22 février à Nantes. Nous respectons celles et ceux qui ont manifesté pacifiquement même si nous ne partageons pas leur opinion. Mais il est intolérable que les biens publics des Nantais soient pris pour cible et ainsi dégradés. Maintenant cela suffit !

 

  • A.Bocquet au premier ministre

En novembre dernier, le député communiste Alain Bocquet, invité par la section de Basse-Loire du Parti Communiste Français, rencontrait les syndicalistes de l’usine Arcelor Mittal Basse-Indre.

A la suite de cette rencontre, il y a quelques semaines le député communiste écrivait au premier ministre afin que celui-ci et son gouvernement pèsent « en faveur du maintien du fonctionnement de laminoir de Basse-Indre ».

Intervention de Marie-Annick BENATRE au nom l'équipe de la majoirité municipale au conseil de la Ville de Nantes du 31 janvier 2014 sur l’égalité femmes-hommes et le droit à l’Interruption Volontaire de Grossesse.
Nous approuvons la subvention versée à l’Union Régionale des Centres d’Information sur les Droits des Femmes et de la Famille. Ce réseau associatif s’emploie à accompagner les femmes dans leur marche vers une légitime égalité. Il a une mission d’intérêt général d’information dans tous les champs du droit et de la promotion de l’autonomie des femmes.
Tout ce qui concourt à remettre en cause les mécanismes qui entretiennent les femmes dans un statut de subordination est, en effet, à défendre et soutenir ; car, l’égalité femmes-hommes, dans l’accès aux droits, dans la vie de tous les jours est un enjeu démocratique, de justice, d’accès à l’autonomie.

Intervention de Yann VINCE au conseil communautaire du 24 janvier 2014 sur le Programme de travail 2014 de l'Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise.

  • 30ème anniversaire de la marche de l’égalité

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil de la Ville de Nantes du 06 décembre 2013 pour l'anniversaire de la marche de l’égalité.

Mardi 26 novembre 2013 - 18h30

Une sidérurgie forte pour une nouvelle politique industrielle !
Il ne peut y avoir de véritable politique industrielle sans une sidérurgie forte innovante et créatrice d’emploi. La sidérurgie est une des premiers maillons importants de la chaine de toute politique industrielle. Elle contribue à notre indépendance économique. Par la diversité de ses produits, elle participe au développement de nombreuses filières industrielles.

Rencontre publique avec
Alain BOCQUET (Député communiste)
Président de la commission d’enquête parlementaire sur la sidérurgie française
Mardi 26 novembre 2013 - 18H30 - Salle des sports d’Indre
Dans moins de 6 mois, les électeurs de Loire-Atlantique seront appelés aux urnes pour renouveler, leurs élu(e)s municipaux, leurs maires et leurs élus intercommunaux.Ces élections se tiennent dans un contexte de crise économique et sociale aggravée par les politiques d’austérité qui s’étendent à l’échelle de l’Europe, y compris en France où la victoire sur la droite avait pourtant ouvert des espoirs de changement.
 
Partout dans le pays, les communistes et le Front de Gauche combattent pour l’intérêt général, pour l’humain d’abord. Ils engagent des batailles pour aller chercher l’argent là où il est : dans les banques, le monde de la finance, pour une alternative de transformation sociale et une nouvelle majorité politique de gauche.

Le conseil de la CPAM a entériné le 27 mars 2013 la fermeture de 22 agences de la sécurité sociale pour septembre 2013.
22 communes sont concernées : Nantes, Guérande, Pontchateau, Savenay, Nozay, St-Mars-la-Jaille, Nord-sur-Edre, Ligné, Orvault, La Chappelle-sur-Erdre, Sainte Luce, Le Loroux-Botterau, Saint Sébastien, Vertou, Les Sorinières, Vieillevigne, Legé, Pornic, Saint Brevin-Les-Pins, Couëron, Bouguenais et Saint Philbert-de-Grand-Lieu.

COMMUNIQUE DE PRESSE
ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS DE LOIRE-ATLANTIQUE

Réforme de la décentralisation et de l’action publique (acte III)
Tous devant le Sénat le 30 mai ! (11h30)

Le gouvernement entend faire passer avant les élections municipales un profond bouleversement institutionnel sans votre avis. Sans même que vous soyez bien informés de son contenu et de ses conséquences pour votre vie. C’est aux citoyens de décider !

COMMUNIQUE DE PRESSE
ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS DE LOIRE-ATLANTIQUE

 

Cpam
Casse du service public : ça suffit !

 

Le conseil de la CPAM a entériné le 27 mars 2013 la fermeture de 22 agences de la sécurité sociale pour septembre 2013. Sont concernées les cantons d’ancenis, basse loire, carquefou, chateaubriant, nantes, paimboeuf, saint herblain, saint nazaire et sud loire.

SIGNEZ L'APPEL

Nous, 200 élus de tout le territoire national, rassemblés à Paris le 19 février 2013 et signataires de ce texte, lançons un appel au débat et à la mobilisation la plus large dans le pays pour infléchir largement « l’Acte III de la décentralisation » qui vient en débat au Parlement. Ce projet important ne sort pas des ornières de la précédente réforme territoriale initiée par Nicolas Sarkozy en 2010 dont nous demandons toujours l’abrogation.

Dans le cadre de l’acte III de la décentralisation et de la réforme de l’élection des conseillers départementaux, municipaux et communautaires, les élus communistes et républicains de Loire-Atlantique tenaient à s’exprimer :

Le projet annoncé d’acte III de la décentralisation mérite la plus grande attention de la part des élus communistes et républicains. Si, au final, l’ensemble des mesures annoncées était retenu, c’est tout le paysage de l’action publique, en général, qui s’en trouverait modifié.

​L’Association Départementale des Elus Communistes et Républicain de Loire-Atlantique exige la fin des expulsions sans solutions alternatives et une véritable concertation entre élus locaux et services de l’Etat !

Pages

S'abonner à ADECR 44 RSS