Le projet annoncé d’acte III de la décentralisation mérite la plus grande attention de la part des élus communistes et républicains. Si, au final, l’ensemble des mesures annoncées était retenu, c’est tout le paysage de l’action publique, en général, qui s’en trouverait modifié.

​L’Association Départementale des Elus Communistes et Républicain de Loire-Atlantique exige la fin des expulsions sans solutions alternatives et une véritable concertation entre élus locaux et services de l’Etat !

Pages

S'abonner à ADECR 44 RSS